Devis de remise en état après un dégât des eaux

La remise en état d’un logement après un dégât des eaux doit être réalisée rapidement pour des raisons de santé, de confort et de sécurité mais il est nécessaire de laisser les murs et sols sécher. Cette opération demande un investissement assez important selon les dommages à réparer. Pour estimer le budget nécessaire pour les différents travaux à faire, demandez des devis de remise en état après dégât des eaux.

Exemple de devis de remise en état après un dégât des eaux

Devis de remise en état après dégât des eaux

Devis de remise en état après dégât des eaux : prix des travaux

Le montant du devis pour la remise en état d’un bien après dégât des eaux dépend des travaux à faire et des fournitures nécessaires. Il inclut souvent le prix de la recherche de la fuite d’eau. Après un tel sinistre, il est généralement nécessaire de remettre en état les murs, le plafond, le sol et/ou l’électricité.

Quel est le prix de recherche de fuite d’eau ?

La recherche de la fuite d’eau est une étape essentielle pour trouver l’origine du problème. Le prix de recherche d’une fuite d’eau se situe entre 100 et 850 € en moyenne. Il dépend de la technique utilisée. Il est parfois nécessaire d’associer plusieurs techniques.

Technique de recherche de fuite Description Prix moyen
Détection par humidimètre Mesure du taux d’hygrométrie dans le mur, le sol ou le plafond grâce à un humidimètre. 100 à 115 €
Détection par thermographie infrarouge Identification des variations de température autour des canalisations et des tuyauteries pour détecter la fuite. 250 à 375 €
Détection par électroacoustique Utilisation d’un détecteur pour écouter les vibrations émises par l’eau.

La variation des fréquences sonores permet de localiser la fuite.

150 à 390 €
Détection par caméra endoscopique Utilisation d’une sonde endoscopique pour visualiser l’intérieur d’une canalisation ou d’une tuyauterie en vidéo afin de localiser la fuite. 300 € environ
Détection par fumigène Injection de fumigènes avec un surpresseur ou sous forme de cartouches dans les canalisations pour localiser la fuite d’eau.

La fuite d’eau se trouve à l’endroit où la fumée est visible.

150 à 250 €
Détection par injection de gaz traceur Injection d’un mélange d’azote et d’hydrogène inodore et non toxique dans la plomberie.

La fuite d’eau se trouve à l’endroit où un appareil spécial détecte une émission. 

250 à 500 €
Détection par injection de colorant (fluorescine) Injection de fluorescine dans la plomberie pour détecter l’origine d’une fuite d’eau.

Ce produit n’est ni néfaste pour l’environnement ni toxique.

150 à 380 €

Quel est le prix de remise en état d’un mur ou d’un plafond après dégât des eaux ?

La remise en état d’un mur ou d’un plafond après dégât des eaux passe par plusieurs étapes.

Travaux à faire Budget moyen à prévoir
Réparation d’une fuite d’eau 100 à 400 €
Démolition d’un mur en placo 10 à 15 € par m² (sans électricité)

30 à 80 € par m² (avec électricité)

Nettoyage du mur 30 à 80 € par m²
Assèchement des murs 18 à 40 € par m²
Dépose d’un papier peint ou d’une toile à peindre 5 à 10 € par m²
Hydrofugation 10 à 50 € par m²
Application d’un traitement antihumidité et antimoisissure 7 à 15 € par m²
Remplacement des cloisons en placo 50 à 80 € par m²
Pose d’un placoplâtre sur le plafond 15 à 20 € par m²
Pose d’une toile à peindre 12 à 22 € par m²
Peinture d’une toile à peindre 22 à 32 € par m²
Pose de papier peint 15 à 25 € par m²
Peinture des murs 25 à 40 € par m²
Peinture du plafond 35 à 50 € par m²
Réfection d’un plafond taché ou qui s’affaisse Environ 500 à 1 000 €

En plus du budget à prévoir pour la main-d’œuvre, il faut également tenir compte des prix des fournitures dans le devis de remise en état après dégât des eaux.

Fournitures Prix moyen
Toile à peindre classique 1 à 11 € par m²
Colle spéciale toile à peindre 3 à 5 € le kg
Peinture antihumidité 15 à 35 € par L

1.5 à 3 € par m²

Peinture classique 5 à 12 € par L
Peinture pour pièce humide 8 à 15 € par L

Quel est le prix de remise en état d’un réseau électrique après dégât des eaux ?

Après un dégât des eaux, il est important de vérifier la sécurité du réseau électrique et des appareils électriques pour éviter les risques de court-circuit. En cas de souci, il est nécessaire de remettre en état le réseau électrique.

  • Le tarif de l’électricien pour la rénovation électrique se situe entre 50 et 80 € par heure environ.
  • Le prix de remise en état du réseau électrique peut aller de 80 à 250 € par m².
  • Le coût de la rénovation partielle du réseau électrique avec la mise en sécurité de l’installation se situe entre 80 et 140 € par m². Ce tarif inclut le diagnostic électrique, le changement de prises, de câbles et d’interrupteurs, le remplacement du tableau électrique et la mise en terre.
  • Le prix de rénovation complète du réseau électrique (hors chauffage électrique) se situe entre 130 et 180 € par m². Ce tarif inclut le diagnostic électrique, le changement de quelques câbles, fils, interrupteurs, prises et boîtiers électriques, la mise en conformité du réseau électrique et le remplacement du tableau électrique.
  • Le tarif de rénovation complète du réseau électrique avec le remplacement du chauffage électrique peut aller de 180 à 250 € par m². Ce prix comprend le diagnostic électrique, le changement de quelques câbles, fils, interrupteurs, prises et boîtiers électriques, la mise en conformité du réseau électrique, le remplacement des radiateurs électriques et le remplacement du tableau électrique.

Quel est le prix de remise en état du sol après dégât des eaux ?

Si le dégât des eaux affecte le plancher, la remise en état du sol devient nécessaire. Les travaux à faire dépendent du revêtement du sol et de son état.

  • L’extraction de l’eau sur une moquette trempée peut vous coûter entre 150 et 500 € par pièce.
  • Le nettoyage d’une moquette peut coûter 10 € par m² au maximum. 
  • Le prix de changement de lames de parquet flottant ou stratifié se situe entre 10 et 80 € par m².
  • Le tarif du changement des lames de parquet massif oscille entre 50 et 120 € par m².
  • Le ponçage du sol peut coûter dans les environs de 20 € par m²

Devis de remise en état après dégât des eaux : mentions obligatoires

Le devis de remise en état après dégât des eaux doit contenir les mentions obligatoires prévues par la loi, dont :

  • Le renseignement sur le prestataire (nom, adresse et numéro d’identification),
  • Les informations sur le client,
  • La date de rédaction et la durée de validité du devis,
  • La description des travaux,
  • Le prix des fournitures nécessaires,
  • Le tarif de la main-d’œuvre pour les différents travaux,
  • Le montant HT et TTC du montant total des travaux,
  • Le taux de TVA et sa valeur,
  • Les modalités de paiement,
  • Les assurances et les garanties.

Conseils

  • Pour réduire le prix de remise en état après dégât des eaux, vous pouvez demander des indemnisations des assurances.
  • Avant d’appliquer un nouveau revêtement de mur, de sol ou de plafond, il est important de bien faire sécher le support. Cela permet d’éviter la non-adhérence de la peinture, la dégradation des matériaux de revêtement, la prolifération de champignons et de moisissures ou encore la formation de fissures.

Vocabulaire

  • La remise aux normes électrique d’un logement désigne les travaux réalisés pour mettre à jour l’installation électrique selon les normes de sécurité en vigueur.
  • La mise à la terre d’une installation électrique consiste à relier toutes les masses métalliques à une prise terre grâce à un fil conducteur. Cela permet de prévenir les risques de mises en contact avec des masses métalliques avec le courant électrique.

FAQ

  1. Comment procéder à la remise en état d’un mur après dégât des eaux ?
    La remise en état d’un mur après dégât des eaux passe par quelques étapes :
    – Recherche de la fuite d’eau et réparation de la fuite.
    – Assèchement des murs.
    – Application d’un durcisseur.
    – Application d’un produit antihumidité ou antimoisissure.
    – Remise en état de l’électricité.
    – Décapage de la peinture, dépose du papier peint ou dépose de la toile à peindre.
    – Remplacement du revêtement mural endommagé.
  2. Quelle procédure pour la déclaration d’un dégât des eaux ?
    Pour bénéficier d’une indemnisation pour les dommages engendrés par un dégât des eaux, il faut effectuer une déclaration de sinistre et l’envoyer à votre compagnie d’assurance par courrier recommandé avec accusé de réception. La déclaration doit être envoyée sous un délai de 5 jours ouvrés après le dégât des eaux. Le document doit inclure les informations suivantes :
    Votre nom, prénom et adresse.
    – L’identifiant de votre contrat d’assurance.
    – La description du dégât des eaux.
    – La description des dommages.
    – L’estimation financière des objets et meubles endommagés.
    – Les dommages causés à des tiers.
    – Les coordonnées des voisins touchés par le sinistre.

Demande de devis